Dépannage
Maintenance et réparation + 352 27 07 65 08h-12h & 13h-17h Astreinte: Tapez 1 sav@ifcontrol.com

EFFICACE

Fiable

Efficacité prouvée : 80 % des incendies sont maîtrisés avec 5 sprinklers ou moins en fonctionnement & 95 % des sinistres sont maîtrisés par ce type d’installation.

AUTOMATIQUE

Efficacité

Le dispositif est entièrement automatique et ne nécessite aucune présence humaine. Il est donc opérationnel jour et nuit. Il prévient immédiatement en cas de début d’incendie.

RAPIDE

Rapide

Sa rapidité d’exécution permet de réduire les coûts liés à la destruction d’un incendie et d’éviter sa propagation.

Adaptable aussi bien sur de nouvelles constructions comme dans des bâtiments existants, l'extinction automatique par sprinkler est le système le plus utilisé pour lutter contre les incendies.

 

Les installations de sprinklers industrielles et tertiaires sont régies par des normes (EN 12845, NFPA et FM Global). Leurs composants sont listés, testés et approuvés par des laboratoires reconnus au niveau international (UL, FM, etc.).

 

IFC conçoit, installe et entretient des systèmes d’extinction automatique par sprinklers. Nous veillons à ce que vous puissiez toujours compter sur un système de sprinklers efficace pour une sécurité incendie optimale.

 

Depuis 2008, date de notre création, nous avons acquis l’expertise nécessaire pour la mise en place d’installations complexes. Cette complexité peut concerner le volet technique, le délai d’exécution ou même l’environnement dans lequel l’installation doit être intégrée. Pour une installation de qualité, il est indispensable que les dispositifs de sprinklage soient conçus, exécutés et entretenus par un installateur, comme IFC, dont les compétences sont reconnues par la marque BOSEC. 

International Fire Control est capable de vous proposer plusieurs types d’extinctions automatiques par sprinkler :

Sous eau

Le système par sprinkler sous eau (aussi appelé wet pipe) est composé d’une tête de sprinkler autonome (Le plus souvent, l’unique élément visible du public) qui s’active localement lors de l’augmentation anormale de la température par l’explosion d’une ampoule présente sur chaque buse, qui libère l’eau présente sous pression dans le circuit.

Le poste de contrôle décèle alors automatiquement une chute de pression et le groupe motopompe (électrique ou diesel) prend le relais afin de propulser l’eau dans le circuit incendie.

L’eau provenant d’une source d’eau prévue à cet effet permet alors d’arroser, de façon constante à débit régulier, la zone concernée. La quantité d’eau requise pour éteindre un feu sera bien moindre que s’il est traité qu’à l’arrivée des pompiers.

Enfin, comme pour toutes les installations de protection incendie, chaque dispositif est équipé d’un poste d’alarme chargé de signaler immédiatement tout départ de feu par la transmission d’une alarme via notre panneau de contrôle.

Sous air

Aussi appelé dry pipe, le sprinkler sous air est un système contenant de l’air ou de l’azote sous pression.

Il est le plus souvent utilisé lorsqu’un bâtiment à protéger est soumis à un risque de gel (parkings, entrepôts non chauffés, quais de chargement ou espaces extérieurs). La démarche est identique à une installation sous eau, cependant la station d’alarme est différente, la tuyauterie est remplie d’air sous pression grâce à un compresseur et une vanne incendie (ou poste air) qui sert à gérer l’interface eau/air.

Les sprinklers font toujours fonction de déclencheur lors d’une hausse de température mais cette fois lorsqu’une buse va éclater, c’est d’abord de l’air qui sera expulsé et ensuite le réseau se remplira d’eau, avec un temps de 60 secondes maximum pour obtenir de l’eau au sprinkler « le plus défavorable ». De cette manière, l’eau inondera le réseau uniquement en cas de déclenchement de l’alarme. Le risque de gel est ainsi évité.

Un système d’extinction sprinkler sous air demande une attention particulière dans l’élaboration du réseau. En effet, il faut veiller à ne pas avoir de point bas sur la tuyauterie pour pouvoir vidanger entièrement l’eau du réseau après un déclenchement d’alarme. Le risque de gel est cependant possible si de l’eau résiduelle se trouvant dans la tuyauterie après une alarme n’a pas été vidangée de façon méticuleuse. Le gel peut occasionner des fissures dans la tuyauterie et, pour éviter ceci, une attention particulière sera a apporter lors de l’entretien des réseaux sous air avant l’hiver.

Préaction

Les systèmes à préaction sont des systèmes secs (sous air) conçus pour des zones où les dégâts des eaux doivent rester strictement limités et où toute activation inutile du sprinkler est à éviter. Ils concernent surtout les bâtiments abritant des machines électriques, des appareils ou des marchandises coûteuses, comme les locaux informatiques et les musées.

Le déclenchement d’un système à préaction nécessite alors une confirmation d’alerte par un système redondant (électrique, hydraulique ou pneumatique) afin de s’assurer qu’une extinction n’est lancée qu’en cas d’un départ de feu avéré. Le réseau sprinkler est rempli d’air et si une buse casse, le réseau ne se rempli pas d’eau immédiatement mais envoie un message de dérangement au poste d’alarme. Un système de détection incendie (électrique, hydraulique ou pneumatique) devra confirmer la présence d’un feu pour que le réseau se remplisse d’eau et active l’extinction.

Déluge

Système spécifique de la branche des sprinklers, la configuration par déluge diffère surtout par le fait que tous les sprinklers sont activées en même temps lors d’un début d’incendie.

Les installations déluge sont reliées à l’eau déclenchées par détection, ou par des têtes sprinklers fermées dites pilotes qui conditionnent l’ouverture du poste de contrôle alimentant le système déluge. 

Lorsque le système de détection est activé, l’eau envahit le réseau d’extinction et chaque sprinkler s’active. Les systèmes déluge sont utilisés dans des endroits considérés comme des zones à haut risque, comme les centrales électriques, les hangars et les installations d’entreposage ou de traitement des produits chimiques.

 

La conception de ces installations requiert la réalisation d’une étude de risque. A partir des scenarii de feu identifiés et des normes à respecter, une stratégie de protection est mise au point en fonction d’objectifs de protection clairement établis.